Apprendre de ses erreurs

Petite histoire pour se motiver au quotidien.

Thomas Edison essaya deux mille matériaux différents à la recherche d’un filament pour la lampe. Lorsqu’aucun ne fonctionna de manière satisfaisante, son assistant se plaignit d’avoir travaillé en vain et de n’avoir rien appris jusque là. (“All our work is in vain. We have learned nothing.”)

Edison répondit avec assurance: “Oh, nous avons fait beaucoup de progrès et nous avons beaucoup appris. Nous savons qu’il existe deux mille éléments que nous ne pouvons pas utiliser pour faire une bonne ampoule.” (“Oh, we have come a long way and we have learned a lot. We know that there are two thousand elements which we cannot use to make a good light bulb.”)

                                                                                                                                Nan@

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.